potato

Samedi soir, on s’est fait une soirée raclette à deux !

Quand on n’a rien à faire le week-end, on aime bien se faire soit une raclette, soit une fondue savoyarde, bref des trucs bien gras à base de fromage fondu.

Dimanche midi, il nous restait de la charcuterie et du fromage. On a donc décidé de finir le peu qu’il restait.

Devant le boulot qu’on avait encore à faire dans la maison, on a donc établi un programme : pendant que je faisais les balconnières, Marmiton lavait le sol de la maison.

J’avais donc tout le temps de mettre mes pommes de terre à cuire, car il n’en restait qu’une de la veille.

J’ai tout préparé et suis partie faire mes plantations.

Une fois le sol sec et les balconnières remises dans leurs socles, il était enfin temps de passer à table.

Marmiton avait déjà sorti l’appareil, la charcuterie, le fromage et avait mis la table.

- tu n’as pas pris les patates ?

- ah non, j’ai oublié.

Je vais donc dans la cuisine, j’ouvre la cocotte qui est vide. J’ouvre le réfrigérateur, qui est vide de pommes de terre :

- tu les as mises où les pataaaaates ?

- je n’y ai pas touché, pourquoi ?

- tu vas rire, ou pas, mais je crois bien que j’ai fait cuire…. de l’eau !

- QUOI ?

- Et bien, j’ai mis l’eau, le sel, le panier, j’a refermé et j’ai mis à cuire pendant 11 minutes, mais les patates sont restées dans leur filet, juste à côté de la gazinière… »

Résultat : ça a coupé la faim de Marmiton et la mienne avec !

Dites, rassurez-moi, ça vous est déjà arrivé ?