Je vous avais parlé de mon premier cours de préparation à l’accouchement auquel j’avais participé, et au cours duquel j’avais rencontré d’autres femmes enceintes très… surprenantes!

Vendredi dernier, la sage-femme qui s’occupe de moi m’a proposé de participer à un autre cours (vu mon état, j’en ai loupé 3 autres que je devrais rattraper dans les jours qui arrivent).

J’y suis donc allée, en repensant à ce billet dans lequel je vous racontais mon premier cours, et je me marrais toute seule.

En arrivant au cabinet, j’ai pu constater qu’une autre jeune femme s’était greffée au cours ; peut-être allait-elle être « normale » et surtout moins vulgaire que l’autre ?

Celle qui m’avait demandé si j’étais caissière a pris de mes nouvelles et m’a dit « on a déjà fait un cours sur l’accouchement et deux cours sur la respiration et la relaxation. Aujourd’hui, on fait l’allaitement. »

Ok d’ac. Jusque là, tout allait bien.

La sage-femme nous a accueillies et en voyant la nouvelle femme enceinte du groupe, elle lui demande :

« Alors finalement votre ami n’est pas venu ? »

Et voici ce qu’elle lui a répondu (désolée d’avance pour les grossièretés mais je ne peux m’empêcher de les reproduire ici, sinon ça ne fera pas l’effet escompté)

« Oh bah non il a dit : de toute façon j’en ai rien à foutre de l’allaitement, moi je veux lui donner le biberon. Du coup je l’ai pas fait chier je suis venue toute seule »

La classe, n’est-ce pas ?