304381122_small

Samedi 7 février, c’était notre troisième jour de cours à Paris.

On est parti à la gare à 4h45 du matin. Pour la première fois depuis un an et demi, on était parti une heure trop tôt.

En allant composter notre billet, on s’est fait accoster par un loulou (mec bizarre bien collant et qui ne comprend pas qu’il nous fait chi**)

En arrivant à l’école, bizarrement les portes étaient fermées, on s’était planté d’adresse.

Pour la première fois depuis un an et demi, je n’avais pas emmené ma convocation sur laquelle le lieu de rendez-vous était noté.

J’ai voulu appeler Marmiton pour qu’il me lise la convocation mais évidemment j’avais oublié mon portable dans la voiture… elle-même garée sur le parking de Poitiers.

Ma collègue n’avait pour la première fois depuis un an et demi, emmené aucun papier indiquant le numéro de téléphone de l’Ecole.

Après 5 appels, Marmiton a fini par décrocher, mais il n’a jamais retrouvé la convocation à l’endroit où je lui avais affirmé qu’elle était.

Après 5 minutes et la poubelle totalement vidée, Marmiton était désolé mais il ne pourrait pas nous dire où nous avions rendez-vous car pour la première fois depuis un an et demi, j’avais jeté ma convocation et les éboueurs étaient déjà passés.

On a fini par aller à l’endroit où nous avions rendez-vous l’an dernier.. coup de pot, c’était bien là.

Arrivées au bon endroit et avec une demi-heure de retard, il a fallu prendre le cours en route… sauf que pour la première fois depuis un an et demi, j’avais oublié mes feuilles pour écrire…

A midi, le boulet de la classe s’est incrusté : pour la première fois depuis un an et demi, on ne mangeait pas « que toutes les deux ».

Pour la première fois de toute ma vie, j’ai eu envie de frapper ce boulet qui avait l’âge d’être ma mère mais qui n’avait aucune éducation ni aucune correction au restaurant.

Notre train de retour était tard. On a donc fait les boutiques de Montparnasse. On avait soif, très soif. Et pour la première fois depuis un an et demi, j’avais oublié ma deuxième petite bouteille d’eau (la première ayant été bue durant les cours).

Heureusement, on est rentré chez nous sans encombre.

Et pour la première fois depuis un an et demi, on avait vu la neige tomber sur Paris…