euros

Comme vous le savez, en ce moment c’est la crise (prononcez criiiiiise pour que ça ait plus d’impact) : crise pétrolière, crise de l’environnement, et surtout, CRISE ECONOMIQUE.

Dans mon boulot qu’est celui de clerc de notaire, on a une convention collective qui précise une chose très intéressante :

« 14.2 – Clause de sauvegarde

En outre, les partenaires sociaux conviennent de se réunir dans la deuxième quinzaine de

septembre afin de faire le point de l’évolution du pouvoir d’achat et en vue de procéder, le cas échéant, au réajustement de la valeur du point pour le reste de l’année civile. »

Les « partenaires sociaux » se sont réunis comme prévu. Et ils ont conclu, au vu des difficultés actuelles, que les pauvres clercs de notaire que nous sommes (et non, on ne gagne pas 2000 euros, on n’est pas notaire !) devions avoir du mal à joindre les deux bouts à cause de l’inflation. Comme les 85 % des français d’ailleurs.

Du coup, ils nous ont accordé une augmentation pour pouvoir palier à la baisse du pouvoir d’achat.

On n’a pas eu 200 euros, on n’a pas eu 100 euros, on n’a pas eu 50 euros… bon j’arrête mon décompte et je vous donne le montant de mon augmentation.

Mais avant de vous le donner, promis, vous ne me faites pas la tête et vous ne faites pas les jaloux, hein ?

Promis ?

………………….

Bon : j’ai eu 8 €.

Oui oui vous avez bien lu : 8 euros !

Marmiton m’a dit qu’ils se foutaient un peu de notre gueule les « partenaires sociaux ».

Moi j’ai dit que c’était mieux que rien, et que ça me paierait largement une boîte de steacks hachés surgelés Charal…

Et vous, vous en feriez quoi de 8 € en + sur votre salaire ?